Vous avez souvent mal au dos ?
Vous ne comprenez toujours pas comment on peut soulager et allonger cette zone?

Souvent assis, stressé, à porter des charges, les maux de dos sont récurrents. Les causes du mal de dos sont nombreuses et proviennent de nos habitudes du quotidien ainsi que de ce que nous vivons.

D’un point de vue bio-mécanique

Nous avons tendance à nous avachir, que ce soit assis sur une chaise ou dans notre canapé, ce qui crée des tensions dans le haut du dos et les épaules.

Les problèmes de dos peuvent provenir de

  • défauts de posture : Debout ou assis nos lombaires et sacrum jouent le rôle de socle et portent les parties du corps supérieures. Une mauvaise posture se répercute dans l’ensemble du corps amenant une tension supplémentaire à la base de votre colonne vertébrale.
  • discopathies : Détérioration progressive des disques intervertébraux, disques situés entre deux vertèbres de la colonne vertébrale. Ces disques ont un rôle d’amortisseur. Lorsqu’ils s’usent, ils se déshydratent, deviennent moins souples et jouent moins bien leur rôle d’amortisseur.
  • spondylopathies : Terme générique désignant toutes les affections de la colonne vertébrale, quelles qu’en soient les causes et les manifestations. Les spondylopathies regroupent des pathologies aussi variées que la spondylarthrite, la spondylarthrose, la spondylolyse, la spondylomalacie etc.1

Cela amenant des

  • Douleurs locales
  • Douleurs musculaires
  • Douleurs radiculaires : manifestation douloureuse provoquée par la compression de la racine d’un nerf connecté à la moelle épinière. Elle se manifeste ainsi le long de son trajet, partant de la colonne vertébrale et pouvant irradier dans les membres supérieurs ou inférieurs.

Malheureusement, une fois les tensions mises en place il en faut peu pour déclencher des douleurs vives et beaucoup pour s’en débarrasser.

Ici nous ne parlerons que des douleurs musculaires. Concernant les douleurs liée à la posture d’autres articles suivront d’ici peu. Et enfin pour les douleurs inflammatoire, auto immunes, traumatique,…, référez-vous à un médecin spécialisé dans votre problématique.

« C’est la connaissance qui libère. »

Voltaire

D’un point de vue émotionnel

S’ajoute à cela stress, mauvais sommeil, choix à prendre, …

Notre corps parle, alors écoutons-le!
Mettons des mots sur nos maux et essayons de découvrir la source de nos problèmes2.

Le dos est la structure sur laquelle nous nous appuyons. De façon générale, il représente le soutien, mais c’est aussi la partie du corps qui souvent nous protège instinctivement. Nous tournons le dos pour nous protéger.
Les maux de dos expriment des maux de vie, ils cherchent à créer le changement en nous.
La colonne vertébrale représente le support de la vie, notre maintien, la protection et le soutien. Elle est la pièce maîtresse de la charpente, elle est le lien entre la tête et le tronc. Un problème avec la colonne vertébrale peut vouloir exprimer un manque de confiance en nos forces.

La région cervicale et du cou est l’harmonisation du pensé (tête) et de l’exécuté (corps) et se rapportent à la communications et l’ouverture face à la vie. Les douleurs dans les cervicales hautes peuvent exprimer une dévalorisations des capacités intellectuelles, une rigidité en lien à ma façon de percevoir la vie, ou encore une situation difficile à regarder en face m’empêchant de tourner la tête avec fluidité. « Suis-je à la hauteur? », « Ou en suis-je dans ma vie? ». Quant aux cervicales basses, elles réagiront à de l’injustice que je vis ou que je vois autour de moi. Également localisées au niveau de la thyroïde, rôle majeur dans le langage, des douleurs peuvent exprimer une disharmonie en ce qui a trait à la communication, « j’avale de travers », « je rumine », ou encore « j’ai un chat dans la gorge », entrainant également des inflammations dans la sphère ORL. Cela peut également être lié à un sentiment de honte ou d’humiliation amenant des douleurs lors de l’inclinaison.

La région dorsale est en lien avec l’affectif, le soutien, les responsabilités. Le fardeau que l’on porte, ou que l’on nous fait porter, « rentrer dans le moule », la vie semble lourde à porter. Des décisions à prendre et à assumer, parsemé de doutes. Des attentes démesurées m’emmenant dans de la colère ou frustration car mes vœux ne sont pas exhaussés. Également lié à l’ego, « ce que je suis », « être à ma place », et au mouvement extériorisation de l’énergie de vivre, « se replier sur soi ». Des douleurs dans la région dorsale amène à la réflexion sur mon insécurité affective en lien avec le faire, l’action.

La région lombaire représente le soutien, la sécurité tant matérielle qu’affective et la réalisation. Désirant tant la qualité que la quantité, je vis une grande dualité. Les mots tel que manque, frustration, impuissance, besoin, résonne au fond de moi. Également mes aspirations peuvent être freinées par mes peurs, je peux être frustré d’une situation que je ne mets pas en place par manque de temps, d’argent, de relation, d’assurance,…Je ne peux compter que sur moi-même. Je vis une dévalorisation dans ce qui est fondamentale pour moi. Des douleurs dans la région lombaire amène à la réflexion sur mon insécurité matérielle en lien avec l’avoir, la possession, la réalisation

La région sacrée est reliée à la sexualité et la reproduction. En cas de douleurs il peut y avoir dévalorisation par rapport à la sexualité, à ce qui est sacré.

La région coccygienne représente les besoins de base. Des douleur dans cette région peuvent être en lien avec notre besoin de sécurité, survie, par rapport aux besoins physiques, émotionnels et sexuels.

Et si vous preniez soin de vous & de votre corps?
Et si, dès maintenant, vous le respectiez, l’écoutiez et le chouchoutiez?
Après tout, nous n’en avons qu’un!

Sources :

1 https://www.dictionnaire-medical.net/term/21527,1,xhtml

2 « Le grand dictionnaire des malaises et des maladies » Jacques Martel – « Le Dictionnaire des Codes Biologiques des Maladies » Eduard Van Den Bogaert

1 Comment

Comments are closed.